Fils et filles… de leurs parents

Ils ont entre 18 et 87 ans, ils vivent dans de grandes villes ou dans de petits villages. Ils n’ont en commun que le fait d’être majeur et d’avoir au moins un parent homosexuel. Ils ont accepté de partager leur histoire et de poser devant l’objectif de la photographe. Pendant un an, les rencontres se sont succédé, le fruit du bouche à oreille et du hasard.

Trente portraits, trente histoires.

Trente regards sur la famille.

Parfois la question nous était posée: pourquoi vouloir catégoriser ainsi? N’y a-t-il pas là le danger d’étiqueter, de pointer du doigt?

En effet, un enfant ne s’intéresse pas à la sexualité de ses parents.

Alors pourquoi un livre sur des fils et des filles de parents homosexuels?

Peut-être pour donner à voir ce qu’ils ont en commun avec tout un chacun: une histoire de filiation, heureuse, douloureuse, comme toutes les filiations.

Que celle-ci se soit construite avec des parents homosexuels importe peu, au fond. Comme le dit l’un d’eux: « L’homosexualité, c’est quelque chose d’accessoire. Ce qui importe dans une histoire de famille, c’est tout le reste. La séparation, le deuil, les secrets. » Ou comme le conclut une autre: « Ma famille, c’est de la présence au quotidien, de l’éducation, du bonheur, des souvenirs, des disputes, des valeurs transmises, des échecs… »

Pourquoi alors un livre sur ces fils-là, ces filles-là?

Peut-être pour rappeler que dans les débats idéologiques des « pour » et des « contre », il y a une parole qu’on n’entend pas: celle de l’intime. Cette parole ne proclame rien, elle n’est pas là pour revendiquer, mais simplement pour raconter la réalité d’une histoire familiale.

Toutes les étiquettes deviennent alors futiles.

Le livre aurait pu s’appeler « Enfants d’homos ». Il s’appelle « Fils de… » parce que c’est ce que nous sommes tous: fils ou filles de nos parents.

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

6 réponses à “Fils et filles… de leurs parents

  1. Pingback: Un blog, un livre et une exposition sur fils et filles d’homos | Yagg

  2. BN

    impatient de le lire

  3. Alice

    Bonjour, peut-on souscrire à la parution si l´on est à l´étranger (dans l´UE) ? Merci de votre réponse.

  4. Oui, il est possible de souscrire à partir de l’étranger, par virement bancaire. Vous pouvez nous contacter par e-mail, et nous vous enverrons les références bancaires nécessaires.
    Merci pour votre soutien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s